Cinq choses à faire sur l’espace adhérents pendant le confinement

 

L’accès de l’espace adhérents est ouvert, sur simple demande, à tous les biodynamiciens pendant le confinement. Raison de plus pour découvrir les outils à la disposition de la communauté.

1/ Découvrir la nouvelle docuthèque

La mise en ligne de cette nouvelle base de connaissance biodynamique était prévue en mai, au moment des Rencontres, mais nous l’avons anticipée avec l’annonce du confinement.

Pour l’instant, on y a trouve 130 documents, principalement les mémoires de troisième cycle, les articles de référence et les actes du dernier colloque mais à terme, il y en aura trois fois plus. D’autres rubriques vont être créées et alimenter cette base de connaissance : il s’agit des outils (massages, RED etc…), des questions de législation etc…

Le point fort de cette nouvelle docuthèque est son moteur de recherche. J’ai besoin d’en savoir plus sur une problématique liée à un client, un thème sur lequel je travaille, une question concernant l’association, il me suffit de taper le mot-clé et les ressources disponibles sur le thème apparaissent.

Exemple, une recherche sur le stress me conduit (pour l’instant) à trois mémoires et un article d’Ebba. Je recherche un superviseur, j’ai aussitôt un lien vers la liste des superviseurs et un autre sur la page du site qui correspond.

Je peux aussi faire des recherches par thème : sexualité, cycle vaso-moteur, caractères etc…

Lien vers la docuthèque

2 / Je mets à jour ma fiche dans l’annuaire

Profitez du temps que vous avez pour mettre à jour votre fiche dans l’annuaire de l’APPB. Peut-être  avez-vous changé d’adresse, de mail, de téléphone ? Ou bien votre photo est vraiment très ancienne ? Dans quelques cas, les fiches sont même totalement vides. C’est un peu dommage. 

Un formulaire en ligne vous permet de nous indiquer directement les modifications souhaitées.

Lien vers le formulaire en ligne

3 / Je fais du ménage dans ma bibliothèque

Vous avez des livres de formation qui dorment dans votre bibliothèque. Chaque année, vous vous promettez de les lire ou de les relire… Peut-être est-il temps de leur dire au-revoir et d’en faire profiter des étudiants.

Pour cela, vous avez la bourse aux livres sur l’espace adhérents, très simple d’utilisation.

Les annonces peuvent aussi concerner du matériel ou des locaux professionnels.

Je publie mon annonce

4 / Je participe au prix du mémoire 2020

Comme tous les ans maintenant, l’APPB se prépare à sélectionner le meilleur mémoire de fin de formation à l’EPB (pour rappel, cette sélection concerne bien sûr exclusivement la « partie 3 » de réflexion théorique).

Le prix du mémoire sera décerné au cours des Rencontres 2020 que nous espérons maintenir. Les années précédentes, ce prix avait récompensé Grégoire Rodembourg (« Lacan biodynamique »), Delphine Bonnaud (« Intestin et psychisme ») et Muriel Larrieu ( « Addictions et biodynamique »).

L’originalité du thème, la manière dont il est traité et surtout sa pertinence pratique pour nos collègues biodynamiciens sont parmi les principaux critères qui détermineront le choix du comité qui désignera le prix du mémoire 2020.

Les étudiants ayant soutenu leur mémoire au cours de la dernière session et qui désirent que celui-ci soit lu par le comité sont invités à le transmettre au plus tôt à Marc Brami à l’adresse marcbrami@free.fr.

5 / J’apporte ma contribution au débat

Face aux nombreuses questions soulevées par le confinement, nous avons voulu organiser le débat en lançant un appel à contributions autour de quatre thèmes.
 
– les séances à distance : comment cette situation vient perturber le cadre ? Qu’est-ce que ces séances impliquent pour le thérapeute et pour le client ? Quels outils biodynamiques utiliser pendant ces séances pour garder le corps engagé dans le processus ? Comment continuer à être supervisé ?
 
– l’écoute bénévole : comment se signaler comme volontaire ? Quel est le cadre recommandé de ce type d’intervention (durée de l’échange, téléphone ou vidéo, anonymat…) ? Comment écouter au mieux la situation de détresse dans cette présence/distance ? Quelles sont les choses à faire et celles à éviter dans ce type de dispositif ?
 
– le cadre juridique et économique :quelles sont les aides en fonction du statut ? Comment les demander ? etc. Mais aussi comment anticiper la sortie de crise ? 
 
– les réflexions plus globales, les prises de recul sur la situation actuelle et les expériences que cela nous fait vivre comme individu et/ou comme communauté.

Dans ce cadre, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises contributions. Une réflexion que vous pensez sans intérêt trouvera  peut-être écho chez d’autres. Et si vous pensez ne pas savoir écrire, ce n’est vraiment pas grave, un comité de relecture est derrière pour vous épauler.

Alors, n’hésitez plus….et envoyez vos textes à webmestre@appb.org

Le bureau

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *