Face au (re) confinement

 

 

Après l’annonce du nouveau confinement pour une durée de quatre semaines (minimum) et la publication des premiers décrets d’application, l’APPB constate que rien ne s’oppose formellement au maintien de l’activité de ses adhérents.

Ce confinement est plus souple avec comme différence avec le précédent, un encouragement à travailler dans le respect des gestes barrières. Les attestations prévoient d’ailleurs le cas de « consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés », ce qui s’applique parfaitement à l’activité de thérapeute psychocorporel.

L’APPB n’a pas pour vocation à donner des consignes ni à autoriser ou à interdire quoi que ce soit. Chacun est libre et responsable. Il paraît cependant primordial de dire combien notre travail de thérapeute peut être soutenant, voire indispensable, dans cette période de chocs à répétition.

Pour l’APPB, il est tout aussi important de maintenir le lien entre les thérapeutes et de continuer à faire circuler l’information. C’est pourquoi, comme en mars, nous réouvrons l’espace adhérents à tous les biodynamiciens qui en feront la demande et organiserons dans les prochains jours un forum d’échanges d’information et de pratiques.

De même, nous lançons un appel à tous ceux qui souhaiteront apporter une contribution écrite afin d’enrichir la réflexion et la pratique de chacun.

Chaleureusement, le bureau.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *